Le récit en EHPAD

Enfant, déjà, les « ainés » me captivaient. J’adore les écouter raconter leurs propres enfances, leurs souvenirs, leur vie.

Les « ainés » me font voyager dans les âges de la vie.
Contre la dérive de penser pour ou à la place de la personne, je propose de ne pas oublier, qu’elle est la mieux placée pour nous enseigner. Qui mieux qu’elle peut nous apprendre :

  • Ce que constitue cette étape de la vie (déménagement, pertes, deuils, lâcher-prise, questions existentielles, stratégies d’accommodement)
  • Les besoins indispensables au mieux vivre, au bien vieillir et l’importance de la réparation, de mémoire et de transmission

Le récit est un projet qui peut prendre sens pour la personne. Avec son regard rétrospectif, elle reconfigure ses liens, s’inscrit dans un travail identitaire.
Par le récit la personne est dans l’Être et le Faire. Elle est sujet ayant une histoire et sujet faisant histoire.

Comment ?

Le récit est accessible à tous quand on sait l’inciter, l’entretenir, l’encourager, le développer. Mon accompagnement en écriture est multiforme et dépend de la personne, ou des personnes si cela se vit en groupe. Il peut se dérouler en individuel ou en groupe en partenariat avec l’animatrice et/ou le psychologue. Je m’appuie sur des outils, médias facilitateurs tels que :

  • Le photo langage, les souvenirs personnels (sensoriels, album, objets),  jeux d’expression et de communication, les ateliers de mots, sans oublier les envies, idées exprimées par des personnes.

En EHPAD, la vie se poursuit avec ses évènements quotidiens, ponctuels, saisonniers. L’institution est mère et se doit de veiller sur les personnes qu’elle héberge et dont elle prend soin. Le récit qu’il soit proposé à titre individuel ou collectif peut y participer.

Les bienfaits

Pointez votre souris sur l’œil pour avoir le détail

Pour la personne

.S’intègre plus facilement au groupe (partage d’expérience)
.Une animation supplémentaire et ajustée
.La mobilisation des ressources
.L’amélioration de l’estime de soi
.La motivation à transmettre
.Le plaisir à communiquer
.Le plaisir à se re-connaître
.Le plaisir de créer
.Apaise

Pour les proches et la famille

.Change le regard sur la personne qui leur est chère
.Vecteur de communication
.Restaure des liens
.Replace la personne dans son histoire et dans l’histoire commune
.Apaise

Pour l'institution et le personnel

.Donne une nouvelle dimension à l’approche des soins et de l’accompagnement
.Change le regard sur la personne âgée
.Contribue à une dynamique institutionnelle
.Renforce le lien avec les familles
.Affirme une approche humaniste .

Et aussi ...

Pour le groupe

. Les liens se tissent  . Le vivre ensemble est stimulé  . Valorisation de la mémoire collective

Pour la société

« Comment améliorer leur place dans la société ? »
Cette question émane du ministère des solidarités et de la santé. Le fait qu’elle se pose est significatif du regard que nous portons sur eux, et n’est pas uniquement liée à la crise sanitaire. La vulnérabilité, le vieillissement de la population française est évident, et il ne doit faire peur. Cessons d’y associer automatiquement et uniquement des représentations négatives telles que l’inutilité sociale ou la dépendance. Initions des projets qui restaurent l’identité des résidents,  cet âge d’or, soignons leur dignité, préservons leur citoyenneté. Cet enjeu nous concerne tous. Nous avons tous les compétences d’y participer, à notre mesure.  

« Comment améliorer la place des personnes âgées dans la société ? »
Cette question émane du ministère des solidarités et de la santé. Le fait qu’elle se pose est significatif du regard que nous portons sur nos aînés, et n’est pas uniquement liée à la crise sanitaire. Le vieillissement de la population française est évident, et il ne doit faire peur. Cessons d’y associer automatiquement et uniquement des représentations négatives telles que l’inutilité sociale ou la dépendance. Initions des projets qui restaurent cet âge d’or, soignons leur dignité, préservons leur citoyenneté. Cet enjeu nous concerne tous. Nous avons tous les compétences d’y participer, à notre mesure.  

L’accompagnement en écriture est une façon de donner et de recevoir de en :

. Luttant contre leur isolement  . Renforçant le lien intergénérationnel . Maintenant l’accès à la culture, à leurs cultures

La vieillesse ne doit pas se résumer à des pertes mais à un enrichissement personnel, sociétal.

Humainement nous y avons tous à y gagner.